Le suffrage féminin

1901-1971

 PARTICIPEZ AU QUIZZ SUFFRAGE FÉMININ
Manifestations à Bienne en 1969

Conclusion : le suffrage féminin

Manifestations à Bienne en 1969
Année : 1969
Source : Archives privées

L e 31 octobre 1971, le Conseil national est renouvelé. Quelques femmes se portent candidates, 10 sont élues. Elles sont issues des trois principaux partis suisses, à l'exception remarquée du puissant Parti des paysans, artisans et bourgeois, l'actuelle UDC. Les élues représentent 8 cantons, dont 4 sont romands. Leur moyenne d'âge est de 47 ans. La plus jeune, la socialiste valaisanne Gabrielle Nanchen, n'a alors que 28 ans.

Pour les femmes qui ont milité pour l'obtention de droits politiques, le combat ne fait que commencer. Elles demandent maintenant un salaire égal, une formation de base identique, l'égalité des chances dans la promotion professionnelle, le libre accès à la contraception et la dépénalisation de l'avortement.

Dès l'acceptation du suffrage féminin sur le plan fédéral, la presque totalité des cantons qui ne l'avaient pas fait sur leur territoire l'introduisent aussitôt. Mais plusieurs communes tardent, attendant jusque dans les années 1980 pour attribuer des droits politiques à leurs citoyennes. En Appenzell, dans les Rhodes-Extérieures, le suffrage féminin n'est accepté qu'en 1989... à une courte majorité.

Ce n'est qu'à ce moment-là que le droit de vote et d'éligibilité est accordé aux femmes véritablement sur l'ensemble du territoire suisse.

Participez au Quizz

Berthe Raymond
Berthe Raymond

8 février 1901

En 1901, lorsque débute notre histoire, la femme n'a alors aucun droit civique. Elle ne peut pas voter ni être élue. En clair, elle n'est pas considérée comme une « citoyenne ».

Jouer !